L'entreprise Maghrébine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'entreprise Maghrébine

Message par nanati le Lun 22 Oct - 0:11

L’entreprise maghrébine fait le Maghreb : L’attractivité du Maghreb est plus que jamais d’actualité



Il est révolu le temps où le Maghreb est considéré économiquement comme étant un réservoir de main d’œuvre à bas salaire pour la production. Sur ce terrain, le Maghreb ne peut pas ou plus prétendre concurrencer d’autres zones comme la Chine, le Vietnam…
En revanche, le Maghreb représente dans les faits une zone de croissance de la consommation et un vivier pour développer des activités à forte valeur ajoutée. Les axes de développement d’activités recouvrent les industries à fortes composantes technologiques, les services, les télécommunications, l’informatique, l’ingénierie, le télé travail, voire la recherche et le développement.

Le Maghreb, faut-il le rappeler, est un marché cohérent représentant 80 millions de consommateurs homogènes culturellement et sur le plan comportemental. La construction d’un marché commun maghrébin, favoriserait un intérêt accru à la zone en terme d’investissement, et en cas de persistance de l’émiettement institutionnel, les entreprises les plus dynamiques positionneront l’essentiel de leurs investissements ailleurs. A ce titre, l’ouverture de l’Algérie et de la Libye à l’économie de marché lève une hypothèque sur la constitution d’un marché maghrébin et ouvre une réelle perspective de développement du commerce et de l’économie maghrébins.

Le développement de l’investissement intermaghrébin est vital

La Dimension Maghrébine pour les entreprises maghrébines les plus dynamiques n’est plus un choix, encore moins une hésitation, c’est une obligation vitale pour survivre et se développer face à la concurrence mondiale, à l’ouverture prévue de nos frontières économiques avec l’Europe et aux accords de l’OMC.

Des groupes maghrébins ont franchi avec succès le cap de l’investissement dans le Maghreb. Les raisons de ce pari gagnant sont multiples, il y a d’abord la volonté de se développer et atteindre une taille critique viable dans une économie ouverte sur les marchés mondiaux, mais aussi pour accompagner les clients internationaux en s’implantant à côté de leurs installations industrielles ou de leurs marchés.

Ces groupes maghrébins ont réussi, malgré les difficultés, en misant sur les fondamentaux du professionnalisme, à savoir : Maîtriser son métier et rechercher l’excellence dans le savoir faire, rechercher des talents, apprendre à les gérer et leur donner les moyens d’agir et enfin connaître son marché, se mesurer aux meilleurs mondiaux et être capables d’emporter des appels d’offres internationaux.

Mais, si la réussite était au rendez-vous pour ces entreprises maghrébines, cela n’a pas été facile, l’essentiel des difficultés rencontrées touchent, en effet, aux implantations laborieuses, aux lourdeurs administratives, aux retards sur le plan législatif, aux autorisations des banques centrales, aux formalités douanières, aux autorisations de nombre d’expatriés intra-maghrébins, au foisonnement des conventions et réglementations…

Des progrès sur ces points sont constatés et appréciés, les administrations sont en général conscientes des difficultés et peuvent aider ponctuellement à accélérer les choses dans des cas critiques. L’importance des progrès constatés est inégale d’un pays du Maghreb à l’autre, mais leur rythme est en général jugé incompatible avec la réactivité nécessaire à une économie moderne ouverte à la concurrence mondiale. Ces difficultés constituent un handicap de taille pour les entreprises maghrébines et donnent, de fait, un avantage concurrentiel aux entreprises établies dans des zones concurrentes du Maghreb.

Pour un Maghreb intégré par l’entreprise d’abord

Pour construire dans le concret la vision maghrébine au niveau des acteurs économiques, il est recommandé de bien communiquer sur les succes story des champions Maghrébins, de développer le parrainage par les champions de futurs champions, d’inciter les talents à accompagner les entreprises et à imaginer leurs carrières futures dans l’espace Maghrébin. Il est impératif de développer le brassage des élites maghrébines (Union Maghrébine des Employeurs, Centres des Jeunes Dirigeants, Atuge et associations équivalentes dans le Maghreb, …) ainsi que le brassage des entreprises à l’instar de Médallia qui se tiendra à Tunis prochainement ou encore Maghreb Développement à l’initiative d’une banque de la place.

Un observatoire pour mesurer les progrès inter-Maghrébins en matière de simplifications administratives, de circulation des personnes, de circulation des marchandises et de capitaux pourrait constituer l’un des chantiers de l’UME, présidée par M. Hédi Djilani. Cette veille Maghrébine entreprenariale augurera d’une veille sur l’intégration de fait de l’ensemble maghrébin, celle des peuples et des personnes, et là c’est un autre débat …



(Source : La Presse de Tunisie)

nanati
Méga Posteur
Méga Posteur

Nombre de messages : 4561
Age : 46
Localisation : tunis
Date d'inscription : 04/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum