Réalisation De La Grande Mosquée D’alger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

sourire Réalisation De La Grande Mosquée D’alger

Message par Zoey le Jeu 18 Oct - 8:22



Le concours d’architecture national et international, pour la réalisation de la grande mosquée d’Alger, touche à son terme.

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika a passé en revue, hier au palais du Peuple, les 17 maquettes sélectionnées par le jury du concours, en attendant qu’il choisisse l’une d’entre elles. Les trois modèles occupant les premières positions dans le classement effectué par la commission de jury, sont tous de nationalités étrangères. Le premier de nationalité iranienne, le deuxième, française et le troisième, espagnole.
Les maquettes des bureaux d’études nationaux figuraient en bas de tableau occupant les positions 11, 12, 13 et 17, dans le même classement.
La commission de jury est composée, faut-il le rappeler, de 36 membres et comprend des docteurs en architecture, des architectes et des spécialistes en économie.
Ainsi, le président de la République aura la tâche plus ou moins facile pour choisir la maquette de la future grande mosquée de la capitale, 3e au monde après celles des deux Lieux saints de l’Islam. La réalisation de ce gigantesque complexe nécessitera une enveloppe de pas moins d’un milliard d’euros et permettra la création de 2 800 emplois.
Selon les explications fournies au Chef de l’Etat par le président du jury de ce concours, les 17 projets ont été sélectionnés sur 43 dossiers présentés par les bureaux d’études ayant retiré le cahier des charges. Les candidats retenus représentent 12 pays étrangers en plus de 5 bureaux d’études nationaux.
Le Président Bouteflika a eu à assister auparavant, en présence du chef du gouvernement et de plusieurs ministres, à des projections sur data show, portant sur les spécificités de chacune des maquettes en lice.
A titre de rappel, la grande mosquée sera réalisée sur un terrain de 20 hectares dans la commune de Mohammadia. L’étude topographique a été réalisée par CNIC, un bureau d’études national. L’étude géotechnique a été effectuée, quant à elle, par le Laboratoire national de l’habitat et de la construction (LNHC).
Ce monument, selon l’Agence nationale de réalisation et de gestion de la mosquée, « symbolisera une étape très importante de l’histoire du pays et sera la mosquée de l’indépendance et du recouvrement de la souveraineté nationale ».
La composante à laquelle on a accordé le plus d’importance dans cette mosquée n’est autre que le minaret qui abritera plusieurs infrastructures scientifiques. Il s’agit, surtout, d’un musée d’art et d’histoire islamique concernant les 15 derniers siècles, un centre de recherche de l’histoire de l’Algérie et un espace d’accueil pouvant recevoir des expositions. Il est prévu également que le minaret abrite une plate-forme d’observation de la baie d’Alger et des centres de recherches nécessitant une altitude importante à l’exemple de l’astronomie et l’aéronautique. Cela en plus de commerce de première nécessité.
Il est utile d’indiquer que la future grande mosquée d’Alger s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme à caractère culturel, cultuel et scientifique engagé par l’Etat. En plus d’être un lieu de rencontre pour les fidèles, cet immense édifice accueillera, également, des chercheurs et des touristes.

jappa icecream

Zoey
Membre Confirmé
Membre Confirmé

Nombre de messages : 948
Age : 23
Date d'inscription : 12/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum