JONCTION AUTOROUTE EST-OUEST-TUNISIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JONCTION AUTOROUTE EST-OUEST-TUNISIE

Message par Djaouida1 le Lun 27 Oct - 2:52

Actualités : JONCTION AUTOROUTE EST-OUEST-TUNISIE
«Il y a un accord entre les deux pays», affirme Amar Ghoul


«Nous allons réaliser notre partie de l’autoroute et la connexion se fera dès que les Tunisiens arriveront au point de jonction», a affirmé hier le ministre des Travaux publics, Amar Ghoul, à l’issue d’une visite d’inspection sur quelques chantiers d’Alger.
Lotfi Merad - Alger (Le Soir) - Interpellé sur cette question, Amar Ghoul a souligné que «les deux pays ont signé un procès- verbal», prévoyant de relier la partie algérienne de l’autoroute Est-Ouest avec le réseau autoroutier de Tunisie dans le cadre global de la construction de la Transmaghrébine de Nouakchott à Tripoli en passant par Rabat, Alger et Tunis. La partie algérienne, avec 1 216 km, est la plus longue portion de la Transmaghrébine, elle représente en fait l’autoroute Est- Ouest. La partie reliant la frontière algérienne à Oued-Zarga en Tunisie, longue de 140 km, devra assurer la continuité du tracé entre les deux pays. Mais l'absence de financement est la cause du retard du démarrage des travaux de la partie tunisienne restante. L’on parle même d’une possible réalisation en… 2020. Actuellement, l’Algérie et la Tunisie sont reliées par le chemin de wilaya 110 sur une longueur totale de 3 km au niveau de la commune d’El-Ayoune, dans la wilaya d’El-Tarf. «Ce tronçon sera réhabilité et remis en l’état en attendant l’achèvement du projet autoroutier », poursuit le ministre des Travaux publics. C’est aussi sur le territoire de la wilaya d’El-Tarf que le passage du projet du siècle a été le plus controversé. Le passage de l’autoroute Est-Ouest au niveau du Parc national d’El- Kala, dans la wilaya d’El-Tarf, a provoqué une levée de boucliers des associations de protection de l’environnement, toujours sceptiques quant à la protection du patrimoine faunistique et floristique du site, en dépit des assurances du ministre des Travaux publics. Hier encore, Amar Ghoul a écarté l’éventualité de changement du tracé de l’autoroute Est-Ouest au niveau du Parc national d’El-Kala. «C’est une décision de l’Etat algérien», répond le ministre des Travaux publics à ses détracteurs.
L. M.







Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2008/10/26/article.php?sid=74973&cid=2

Djaouida1
Super Posteur
Super Posteur

Nombre de messages : 2135
Age : 68
Localisation : Oran
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum